Les Cuves de Sassenage

Naturellement merveilleuses

Au milieu d’une faune et d’une flore préservées, l’ascension vers les Cuves invite à contempler les eaux limpides du Furon et d’un panorama exceptionnel sur Grenoble, avant de s’enfoncer dans la fraîcheur et la tranquillité du monde souterrain, au cœur du Vercors. Un dépaysement garanti faisant oublier un instant la proximité de l’agglomération…
Les Cuves attirent depuis fort longtemps peintres, poètes, explorateurs ou simples promeneurs en quête d’un lieu enchanteur. Leurs galeries aux noms évocateurs (« Galerie des enfers » ou « Allée des tombeaux ») auraient d’ailleurs inspiré Dante pour sa description de l’enfer dans la « Divine Comédie ». La salle des Rataplanades doit quant à elle son nom aux chauves-souris, rataplanades en patois dauphinois, qu’elle abritait autrefois (cinq espèces différentes, dont deux très rares en Europe, toujours présentes aux abords de la grotte).


Voyage au cœur de la Terre

Les CuvesLes Cuves doivent leur nom aux deux « marmites de géant » creusées dans la pierre à leur entrée. Selon la croyance populaire, si l’une de ces cavités se remplit le jour des rois, la saison promet d’être bonne, pour le vin comme pour le blé.
Résurgence du célèbre Gouffre Berger, les Cuves se sont formées il y a près de 1,5 millions d’années. Façonnées par une rivière souterraine, le Germe, les galeries traversent un massif de calcaire formé voilà 80 millions d’années.
Ce calcaire est issu d’une ancienne mer tropicale peu profonde qui, favorisant la prolifération d’oursins et d’éponges de mer, gros fabricants de silice, a déterminé d’importantes formations de silex. Les parois de la salle des Eboulis sont ainsi recouvertes d’étonnants rognons de silex. La salle Saint-Bruno, découverte en 1947, présente en outre une remarquable concrétion en forme de crèche sculptée par une ancienne cascade. On peut également admirer les fragiles fistuleuses, sortes de stalactites creuses, ou une large stalagmite dont la forme évoque un chapeau de sorcière.

Explorées très tôt, les Cuves font dès le 19ème siècle la fortune touristique de Sassenage et contribuent à la prospérité du commerce local. C’est le temps où « l’exode dominical » déverse dans la Cité des Cuves un nombreux public venant des environs, de Grenoble et de beaucoup plus loin, en voiture ou en tramway, pour se rafraîchir et profiter, de surcroît, d’une agréable halte gastronomique.
Devant l’affluence des visiteurs, un premier poste de guide officiel est créé en 1865. Reconnaissables à leurs bérets bleus, leurs ceintures rouges et leurs insignes, les guides établissent leurs kiosques sur la place. Les visites faites au moyen de bougies et cordages s’apparentent alors à de véritables expéditions. Aujourd’hui, les Cuves se découvrent entre visites guidées, animations et autres promenades spéléologiques…

Et pour tout renseignements

Horaires d’ouverture pour les visites des Cuves

Avril, mai et octobre : Visites à 13h30, 15h, 16h30 tous les samedis et dimanches
Juin et septembre : visites tous les après-midi sauf le lundi à 13h30, 15h, 16h30, 18h
Juillet et août : visites à 10H00, 11H00, 12H00, 13H15, 14H15, 14H45, 15H30, 16H00, 16H45 17H15, 18H00

Il faut en moyenne 15 minutes à partir du parking pour arriver à la billetterie.

Les Cuves de Sassenage
Téléphone : 04 76 27 55 37
E-Mail : grottes@sassenage.fr

Office de Tourisme
Téléphone : 04 76 53 17 17
Télécopie : 04 76 53 52 17
E-Mail : office.tourisme@sassenage.fr
Web : http://www.tourisme.fr/office-de-tourisme/sassenage.htm